Bienvenue sur le site du Comité Régional de Picardie de la Ligue des droits de l'Homme.

20150704

Des déclarations indignes d'élu-e-s de la République

Fédération départementale LdH de l'Oise
Communiqué, le 3 juillet 2015.

Des déclarations indignes d'élu-e-s de la République

Après l’adjointe au Maire, Arielle Françoise sur Twitter diffusant et cautionnant une photo et un message écrit par un autre utilisateur qui dénigre les chauffeurs de taxi “d’origine maghrébine” en mesure de s’acheter une licence estimée à 200.000 €, Philippe Marini, Maire de Compiègne lors d’une réunion publique des élus de l’Agglomération de la région de Compiègne, s’autorise également des propos inacceptables touchant les gens du voyage : “cette population, on préfèrerait tous qu’elle n’existe pas. Mais, elle existe, il faut respecter la loi”.
 
Il convient de rappeler à Monsieur le Maire que cette population de Français à laquelle il est fait allusion, fait partie de ceux qu'on appelait pendant la seconde guerre mondiale les Tsiganes et qu’ils furent persécutés et exterminés par les nazis.
 
Ces élus, représentants de l’Etat au niveau local, sont censés montrer l'exemple aux citoyens et notamment aux jeunes citoyens. Il est grand temps qu’ils se rappellent leurs devoirs dans leurs actes et leurs paroles, à savoir défendre, appliquer et faire respecter les valeurs fondamentales de la République : la Liberté, l'Egalité et la Fraternité pour tous.
 
La Ligue des droits de l’Homme de l’Oise condamne fermement ces déclarations racistes et demande au Préfet de l’Oise de rappeler leurs devoirs à ces représentants de l’Etat.

Fédération départementale LdH de l’Oise
11 Rue des Hironvalles - 60100 CREIL
(Sections de Beauvais, Compiègne, Creil-Sud Oise)