Bienvenue sur le site du Comité Régional de Picardie de la Ligue des droits de l'Homme.

20151112

Communiqué de la section LdH Abbeville
Mercredi 11 novembre 2015

Abbeville le 11 novembre 2015,

Communiqué de presse: Marine ou la contamination.

Dans Le Courrier Picard du mardi 10 novembre, interrogée sur ses projets en matière de santé et d'environnement, Marine Le Pen répond par un catalogue de propositions convenues, à l'exception de la dernière : "Dénoncer et éradiquer toute immigration bactérienne : les hôpitaux font face à la présence alarmante de maladies contagieuses non européennes, liées à l'afflux migratoire. Nous refusons cette mise en danger de la santé de nos compatriotes."
 
Dans l'épidémiologie lepéniste, il existe donc deux types de bactéries : les européennes relativement innocentes, les non européennes très actives, très pernicieuses ; les non européennes, hier arrêtées aux frontières, les traversent aujourd'hui ; les migrants les transportent sous le manteau. C'est une absurdité évidemment. Que veut-elle signifier pourtant ?
 
Le thème de la contamination du mal visant à ruiner la bonne santé physique - et morale - des enfants de la patrie est une vieille formule rabâchée de l'extrême droite, destinée à inspirer la peur et la haine de l'autre qui infecte : selon les temps, le juif, le tzigane, le polack, le rital, l'africain, l'arabe, bref tous ceux qui ont contribué à la prospérité et au rayonnement de la France, notamment du nord de la France, depuis toujours terre d'immigration.
 
Faute de projets pour notre nouvelle grande région, Marine Le Pen cherche à inoculer les vieilles idées de l'extrême droite dont l'histoire a montré la nocivité. La Ligue des droits de l'homme en appelle donc au jugement et à la responsabilité de chacun pour que les valeurs républicaines soient défendues et réaffirmées.