Bienvenue sur le site du Comité Régional de Picardie de la Ligue des droits de l'Homme.

20160728

Communiqué comité régional LdH Picardie
Le 28 juillet 2016
 
Non au racisme municipal ordinaire !

Après les attentats de Nice et ceux des dix-huit derniers mois en France et dans le monde, le temps semblait être, pour nous et par civisme, au recueillement et à l’unité nationale. En effet, nous voulons continuer à vivre ensemble et dans la solidarité, sans distinctions d’origines, de religions, de couleurs, d’orientation sexuelle.
C’est ce qui fait la force de notre pays et dérange les fous qui commettent ces atrocités.
 
Un vivre ensemble qu’Arielle François, adjointe au Maire de Compiègne, a piétiné en quelques caractères.
 
En effet, Mme Arielle François a publié sur Twitter une citation d’un moine bouddhiste, Ashin Wirathu, condamné dans son pays pour incitation à la haine raciale. Condamnation que l’on comprend à la lecture de ses paroles : « Vous pouvez être plein de gentillesse et d’amour ; vous ne pouvez pas dormir à côté d’un chien enragé. Si nous sommes faibles notre pays deviendra musulman». Madame François a nié, par la suite, connaître ce Monsieur mais elle n’a aucune excuse car sur son tweet est bien mentionné que ce moine est le « leader du mouvement birman contre l’islam ».
 
Nous sommes choqués de voir qu’après une accumulation de propos clairement racistes, cette élue a toujours le soutien du Maire Philippe Marini.
 
De nombreux exemples de ces dires, toujours publics, circulent tels que : « #Munich, le lien avec EI non-important, cherchez juste si c’est le MEME PROFIL DE TUEUR, musulmans+violents+HorsLaLoi » ou « d’après les services de sécurité il y aurait 15 à 25% de musulmans radicalisés, LEUR BUT est de détruire l’Occident ! ».
Ces propos d’une élue sont tout simplement révoltants, anti-démocratiques et anti-républicains.
 
La Ligue des droits de l’Homme envisage donc des poursuites judiciaires pour incitation à la haine raciale.
 
Le comité régional LdH de Picardie appelle aussi Arielle François à prendre ses responsabilités et à démissionner.
 
Le 28 juillet 2016
 
AISNE : Château-Thierry / Chauny-Tergnier / Laon / Saint Quentin / Villers-Cotterêts
OISE : Beauvais / Compiègne-Noyon / Creil Sud-Oise
SOMME : Abbeville / Amiens / Le Crotoy-Rue / Roye-Santerre