Bienvenue sur le site du Comité Régional de Picardie de la Ligue des droits de l'Homme.

20160930

Communiqué section locale LdH Beauvais
Le 1er octobre 2016



Mettant en cause l'occupation et la colonisation des Territoires palestiniens par l'État d'Israël, (illégales en droit international) dans la poursuite du conflit israélo-palestinien, l'Association France Palestine Solidarité appelle samedi 1er octobre à une journée nationale de Boycott-Désinvestissement – Sanctions ciblant les produits issus des colonies israéliennes. L'AFPS qui avait suscité le 2 avril dernier des actions BDS aux portes de près de 45 magasins en France, demande l'arrêt de l'importation de tels produits abusivement étiquetés comme produits israéliens, ainsi que la relaxe des militants traînés devant la justice pour des appels au boycott pour défendre le droit international et exige la liberté pleine et entière de recours à ce type de boycott citoyen.
 
Communiqué:
 
Pas de produits des colonies israéliennes
dans nos magasins
 
A l'heure où la poursuite effective de la politique de colonisation israélienne constitue l'obstacle principal aux négociations israélo-palestiniennes, et une cause indéniable des violences en Cisjordanie occupée , le consommateur – citoyen est en droit de s'inquiéter qu'un Etat membre de l'ONU viole depuis si longtemps et impunément le droit international. En participant, autour de la journée nationale Boycott-Désinvestissement – Sanctions du 1er octobre, à la campagne « Pas de produits des colonies israéliennes dans nos magasins », nous voulons alerter l'opinion sur la violation du droit international en nous adressant paisiblement aux consciences des citoyens dans des lieux de consommation à Beauvais . Constatant la non-application en France, dans l'Oise et à Beauvais de l'étiquetage spécifique (directive européenne de novembre 2015) de ces produits des colonies, nous exigeons d'autant plus la relaxe des militants poursuivis en justice pour des « appels au boycott jugés discriminatoires », alors que ce moyen d'expression n'est interdit en France par aucune loi.
Premiers signataires : Association France-Palestine Solidarité du Beauvaisis, Section de Beauvais de la Ligue des Droits de l'Homme, Fédération Syndicale Unitaire de l'Oise, Nouveau Parti Anticapitaliste de l'Oise, Fédération de l'Oise du Parti Communiste Français, Parti de Gauche 60.